Rencontrez celle qui traverse Le Grand Sentier de bout-en-bout à pied, en kayak et à vélo

Par:

Elle a passé près de cinq ans à marcher, à pagayer et à pédaler sur Le Grand Sentier – et ce n’est pas fini.

Le 1er juillet 2015, la réalisatrice Dianne Whelan a quitté St. John’s, à Terre-Neuve, avec l’objectif de parcourir les 24 000 kilomètres du Sentier en solo. L’expédition, intitulée 500 jours en nature [500 Days in the Wild en anglais], est une aventure de découverte personnelle et de réconciliation tout à la fois, qui puise dans la sagesse de ceux qui vivent de la terre. Whelan projette d’éventuellement transformer ses aventures en un long-métrage.

«500 jours symbolise les 500 années que les colons ont passé sur ce territoire, explique-t-elle sur son site Internet. Ce film nous invitera à revisiter notre passé et notre connexion au territoire et à ses peuples, et à définir notre histoire inclusive, celle qui nous guidera vers l’avenir.»

Écoutez Dianne expliquer son périple en ses propres mots (en anglais seulement):

No Results